Le patch, ça marche !

Vous envisagez d’arrêter de fumer ?
Le patch nicotinique peut-être une solution pour vous.
Pourquoi ? Comment l’utiliser ?

Un homme qui a arrêté de fumer

Pourquoi le patch ?

Quel est le rôle du patch ?

Les substituts nicotiniques permettent d'augmenter de 50 à 80% vos chances d’arrêter de fumer 1,2

Vouloir arrêter de fumer est déjà une première étape indispensable pour réussir. Mais la volonté seule peut ne pas suffire car votre corps a besoin de se désaccoutumer de la nicotine.

Pour multiplier vos chances d’arrêt, il est nécessaire de traiter les deux dépendances : physique (nicotine) et psychologique (l’habitude, la notion de plaisir…).

Le patch traite la dépendance physique à la nicotine. 1,2

Le rôle du patch est de remplacer la nicotine, contenue dans les cigarettes, le temps du sevrage, pour combler la sensation de manque lors de l’arrêt et les troubles associés : irritabilité, envie de grignoter, envie de fumer, sauts d’humeur. Le patch apporte quotidiennement de la nicotine à votre corps sous une forme différente du tabac. De plus, il ne contient pas les substances toxiques que l’on retrouve dans la fumée (sans monoxyde de carbone, ni goudrons cancérigènes, ni irritants).
Enfin, la dose de nicotine contenue dans le patch est progressivement diminuée pour désaccoutumer en douceur les récépteurs à la nicotine de votre corps et de votre cerveau.

1. Hartmann-Boyce, Cochrane Database of Systematic Reviews 2018
2. Aubin, British Journal of Clinical Pharmacology 2013

Bon à savoir

Le patch est un médicament remboursable à 65% par l’Assurance Maladie s’il est prescrit par un médecin, dentiste, sage-femme (pour les femmes enceintes et pour l'entourage de la femme enceinte et venant d'accoucher), infirmier, masseur-kinésithérapeute.

Allez consulter un professionnel de santé pour maximiser vos chances de succès !

Idée reçue

"Mettre un patch nicotinique, c’est remplacer une dépendance par une autre"

Faux ! Il n’existe pas de dépendance au patch.

Le caractère addictif d’un produit dépend de la vitesse de passage de la nicotine dans le sang et dans le cerveau. La nicotine inhalée dans la fumée passe très vite dans le sang via les poumons et arrive au cerveau en maximum 19 secondes3. Ce pic de nicotine déclenche une libération rapide de dopamine (hormone à l’origine de la dépendance) dans le cerveau. À l’inverse, les patchs qui diffusent de la nicotine beaucoup plus lentement, n’entrainent pas d’addiction comme la cigarette.

3. Expcol, Inserm 2004

Tout savoir sur les substituts nicotiniques (patchs, pastilles)

Comment ça marche ?

Différence entre la cigarette et le patch

Icône de cigarette

La cigarette

Diffusion rapide et instantanée de nicotine qui active un système de récompense addictif

Icône de patch nicotinique

Le patch

Diffusion lente et progressive de nicotine qui empêche d’activer un système de dépendance à la nicotine

  1. Diffusion instantanée

    La fumée contenant de la nicotine est inhalée au niveau des poumons3, la nicotine passe alors très rapidement dans le sang.

    Diffusion contrôlée

    Une diffusion progressive de nicotine à travers la peau vers les micro-vaisseaux sanguins.

  2. Effet « shoot »

    La nicotine arrive au cerveau en 9 à 19 secondes3.

    Effet progressif

    La nicotine arrive au bout d’une heure au cerveau4,5.

  3. Effet court terme

    Le « shoot de nicotine » active un système de récompense dans le cerveau, responsable du besoin irrépressible de reprendre une bouffée.

     

    L’apport de nicotine est régulier et sans pic pendant 24h pour éviter les sensations de manque. Cela n’active pas le mécanisme de récompense addictif6.

  4. Le cerveau associe la nicotine au plaisir DÉPENDANCE PSYCHIQUE

    Le cerveau n’associe plus la nicotine au plaisir DÉSACOUTUMANCE PROGRESSIVE 7.

4. Deveaugh - Geiss, Clinical Therapeautics/Volume 32, number 6 2010
5. RCP Nicopatchlib
6. Cippola, Asian Journal of Pharmaceutical Sciences 2015
7. Flowers, The American Journal of Psychiatry Residences’ Journal 2016

À propos du patch

Discret et simple à poser

Le patch doit être collé :

  • Sur une zone de la peau où il y a peu de poils (face externe du bras, omoplate, poitrine, hanche...). Évitez les zones mobiles comme les articulations, sujettes au frottement des vêtements.
  • Sur une peau propre, sèche et sans lésion cutanée.
  • En évitant les plis.
  • Après retrait du film protecteur (en sortant le patch du sachet, attention à ne pas le couper) et application du patch sur la peau, en exerçant une légère pression avec la paume de la main sur l’ensemble de la superficie du patch en insistant bien sur les contours.
  • À la même heure chaque jour, en général le matin et retiré le lendemain matin (peu de temps après votre réveil) puis remplacé par un autre patch.
Les packagings Nicopatchlib pour 7, 14 et 21 jours

Au cours de la manipulation, évitez le contact avec les yeux et le nez et lavez-vous les mains après application. Le patch doit rester en place durant 24 heures.
Avant d’être jeté, le patch doit être plié en deux avec le collant vers l’intérieur.

Chaque jour, changez l’emplacement où vous collez le patch. Respectez un intervalle d’une semaine avant de recoller le patch sur la même zone.

Plus d'informations

Composition du patch

Le principe actif du patch est la nicotine. Le patch ne contient aucune des 4000 substances toxiques contenues dans la fumée de cigarette (irritants et substances cancérigènes) ni monoxyde de carbone.

Le patch est composé de trois couches :

  • Un adhésif qui le maintient sur la peau
  • Une zone intermédiaire qui contient la nicotine et contrôle sa libération de manière régulière sur 24 heures, sans entrainer de pic de nicotine
  • Une couche protectrice externe

Questions fréquentes

Peut-on associer patch et pastille en même temps ?

Oui. Il est possible d’associer un patch avec des pastilles, des gommes ou d’autres formes orales dont le contenu en nicotine est inférieur ou égal à 2mg. Cette association augmentera vos chances d’arrêter de fumer8. Cependant, il est préférable de demander un avis médical.

8. Cahill K. et all Cochrane Database of Systematic Reviews 2013.

Est-il dangereux de fumer avec un patch ?

Fumer avec un patch n’est pas recommandé car cela peut provoquer des symptômes de surdosage (nausées, bouche pâteuse, insomnies…). Enlever le patch pour fumer ne suffit pas, car un dépôt cutané de nicotine est probable et il y a toujours un taux résiduel de nicotine présent dans le sang. Après retrait du patch il faut deux heures pour que sa concentration sanguine diminue de moitié4,5. Si vous avez très envie de fumer, cela peut signifier que vous êtes en sous-dosage : il est nécessaire de consulter un professionnel de santé pour ré-évaluer votre traitement.

4. Deveaugh - Geiss, Clinical Therapeautics/Volume 32, number 6 2010
5. RCP Nicopatchlib

Peut-on mettre un patch si on est enceinte ?

Dans un premier temps, il convient de toujours recommander un arrêt complet du tabac sans traitement de substitution à la nicotine. Si les fumeuses enceintes fortement dépendantes n’arrivent pas à arrêter, il est recommandé de consulter un professionnel de santé. Au-delà du sixième mois de grossesse, le patch ne doit être utilisé que sous surveillance médicale.
Plus de réponses sur les patchs et les pastilles

Bénéfices immédiats

15 jours d’arrêt, 5 bénéfices

  • Le souffle revient

  • La toux et la fatigue s’estompent

  • Le teint est plus lumineux et la peau plus tonique

  • 100% du goût et de l’odorat retrouvés

  • Plus de liberté et plus de temps pour profiter pleinement des plus beaux moments du quotidien !

Plus de bénéfices Calculez vos économies

Fumer peut vous coûter cher. Vous le savez, mais à quel point ?
Faites le calcul et réalisez les économies que vous pourrez faire en réduisant ou en arrêtant de fumer ! 

En arrêtant de fumer vous pouvez donc espérer économiser XX€/an

Autant d’argent que vous pourrez utiliser pour voyager, vous faire plaisir ou gâter votre famille !