Plusieurs méthodes vers un arrêt complet

Un seul objectif l'arrêt complet

Vous souhaitez en finir avec le tabac ? Félicitations !

Maintenant, plusieurs choix s'offrent à vous : arrêt total ou progressif du tabac.
Il n'y a pas de bonnes ou mauvaises méthodes, seules les méthodes sont à adapter à tout un chacun.
Votre objectif doit être déterminé en fonction de vos résultats au test de dépendance à la nicotine et au test de motivation.
N'hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Vous hésitez à arrêter totalement ou réduire d'abord votre consommation ? 

Sachez qu'une étude scientifique américaine a apporté des informations importantes liées à cette problématique : un mois après la dernière cigarette, près d'un ancien fumeur sur deux est en sevrage après avoir stoppé net leur consommation contre 39% chez ceux qui étaient partis sur la stratégie d’arrêt par sevrage progressif. Le taux de réussite avec un arrêt brutal est 25% supérieur par rapport à un arrêt progressif1.

Cette étude montre bien la nécessité de prendre en compte l'efficacité d'un arrêt net (et parfois brutal) de la cigarette, pour maximiser les chances de réussite.

De plus vous entendez souvent comme conseil d'organiser son sevrage en amont, à savoir fixer un jour J comme date référence. Or certaines études montrent que cela n'est pas nécessairement gage de réussite et peu suivi des faits2. Planifier son sevrage tabagique ne veut pas dire « fixer un Jour J » coûte que coûte. Il s'agit de bien anticiper les symptômes liés au manque de nicotine en adaptant ses habitudes et son rythme de vie en conséquence. Anticiper c'est aussi choisir le bon traitement thérapeutique et échanger avec son pharmacien et son médecin.

 

Définir son objectif

OBJECTIF ARRÊT TOTAL 

C’est la méthode radicale et l’objectif ultime de toute démarche de sevrage. Commencez par définir une date de début d'arrêt qui vous convient.
Les substituts nicotiniques peuvent être d’une grande aide dans cette démarche, notamment pour lutter contre les symptômes liés au manque de nicotine (troubles de l’humeur, stress, difficultés de concentration).

Selon votre PROFIL FUMEUR et votre préférence, vous trouverez en NICOPASS et NICOPATCHLIB deux solutions pour vous aider à vous libérer du tabac.

OBJECTIF ARRÊT PROGRESSIF

Chaque cigarette non fumée est bénéfique pour votre santé !

L’arrêt progressif va vous permettre de réduire petit à petit votre consommation, en alternant cigarettes et pastilles NICOPASS.

Cette étape doit être personnalisée et réalisée à votre rythme.

OBJECTIF ARRÊT PONCTUEL

Chaque cigarette non fumée est bénéfique pour votre santé !

L’arrêt ponctuel peut être une première étape vous conduisant vers un ARRÊT PROGRESSIF puis TOTAL du tabac. Sachez que chaque cigarette non fumée est bénéfique pour votre santé !

En fonction de votre DÉPENDANCE À LA NICOTINE, vous trouverez la pastille NICOPASS qui vous est la plus adaptée.

DES ÉTAPES VERS L'ARRÊT TOTAL

Protocole 1

Score > 5 au test de Fagerström
+ ou = 20 cigarettes / jours

NicopatchLib

21mg/24h

DÉBUT 
3 à 4 semaines
21 mg/24H3

14mg/24h

SUIVI
3 à 4 semaines
14 mg/24H 
ou 21 mg/24H
4

7mg/24h

SEVRAGE
3 à 4 semaines
7 mg/24H ou 14 mg/24H
puis 7 mg/24H
4

3 mois de traitement
Sans dépasser 6 mois
 

Protocole 1

Score < 5 au test de Fagerström
- de 20 cigarettes / jours

NicopatchLib

14mg/24h

DÉBUT 
3 à 4 semaines
14 mg/24H3
ou augmentation à 
21 mg/24H
4

7mg/24h

SUIVI
3 à 4 semaines
7 mg/24H 
ou 14 mg/24H
4

Arrêt de traitement

SEVRAGE
3 à 4 semaines
Arrêt de traitement 
ou 7 mg/24H
4

3 mois de traitement
Sans dépasser 6 mois

Protocole 2

Score ≥ 7 au test de Fagerström
+ ou = 20 cigarettes / jours

Nicopass 2,5mg

8 à 12 pastilles par jour
sans dépasser 15 pastilles / jour
puis diminuer progressivement le nombre de pastilles jusqu'à l'arrêt lorsque la consommation est réduite à 1 à 2 pastilles par jour5

3 à 6 mois de traitement
Si au delà des 6 mois après la tentative d'arrêt complet du tabac a échoué, il est recommandé de consulter un médecin

Protocole 2

Score < 7 au test de Fagerström
- de 20 cigarettes / jours

Nicopass 1,5mg

8 à 12 pastilles par jour
sans dépasser 30 pastilles / jour
puis diminuer progressivement le nombre de pastilles jusqu'à l'arrêt lorsque la consommation est réduite à 1 à 2 pastilles par jour5

3 à 6 mois de traitement
sans dépasser 12 mois

3. Le dosage initial dépend du score au test de Fagerstrom
4. Selon les résultats sur les symptômes du sevrage
5. Lorsque l'envie de fumer est complétement surmontée

1. Lindson-Hawley et al. Ann Intern Med. 2016;164(9):585-592
2. West R. Behaviour change in theory and in real life. London, UK: University College London; 2008. Accessed at September 2013